Les formations après une école d’ingénieur

La petite Astuce de la DoDjo (décembre 2014)

Photo_DoDjo

Les formations accessibles après le diplôme d’ingénieur :

  • Le Mastère Spécialisé (MS)
  • Le Master of Sciences (MSc)
  • Le MBA

Le diplôme d’ingénieur, habilité par la Commission des Titres d’Ingénieurs, offre de nombreux débouchés. Plus d’une cinquantaine de métiers, couvrant aussi bien des fonctions techniques que managériales, sont ainsi accessibles avec cette formation (n’hésitez pas à consulter les différents annuaires des métiers d’ingénieurs présents sur la toile tels que : Apec.fr - Cadres - Annuaire des métiers).
.

Indépendamment des secteurs d’activités (informatique, industrie, BTP, agro-alimentaire…), les ingénieurs exercent dans trois principaux domaines de l’entreprise : la recherche et le développement, la production et les fonctions commerciales. Certains de ces postes requièrent une double compétence avec notamment une spécialisation pointue (management, marketing, logistique…).Il existe différentes filières menant à la spécialisation et/ou la double compétence après un diplôme d’ingénieur :.

  • Le Mastère Spécialisé (MS) : Ce label a été créé en 1986 par la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) dans l’optique de répondre spécifiquement aux besoins identifiés par les entreprises. L’étudiant formé, sur une durée de un à deux ans, acquiert une spécialisation et/ou une double compétence particulièrement appréciée des recruteurs.
    Le site de la CGE répertorie 407 MS dispensés dans plus de 90 écoles d’ingénieurs et de commerce. À savoir que l’ENSICAEN propose deux MS :
    « Analyse et traitement d'Image, Vidéo et Multimédia » ( ATrIVM) et « Monétique et Transactions Sécurisées » ( MTS).
  • Le Master of Sciences (MSc): Cette formation créée en 2002 par la CGE est principalement destinée à des étudiants étrangers (mais est également accessibles aux candidats français). Ces derniers ont ainsi la possibilité d’approfondir leur formation, pendant une durée maximale de 3 ans, dans une grande école française. 58 MSc sont actuellement accrédités par la CGE, dans 26 écoles membres (voir le site de la CGE).
  • Le Master of Business Administration (MBA) : Diplôme universellement reconnu, il en compte 350 en Europe et 900 aux Etats-Unis. Cette formation de haut niveau en gestion, d’une durée de 9 mois à 2 ans, initialement réservée aux cadres supérieurs désireux de booster leur carrière, s’ouvre de plus en plus aux jeunes diplômés de niveau Master. Le cursus pouvant s’avérer onéreux (scolarité à partir de 15 000 euros) est en l’occurrence assez souple ; il est en effet possible de préparer son MBA à temps plein ou partiel, à distance, en alternance... (voir le site officiel MBA).

Enfin, pour plus de renseignements sur ces filières, n’hésitez pas à discuter avec des professionnels au cours des salons dédiés :

  • Salon Studyrama Masters 2, spécialisés et MBA (Samedi 29 Novembre 2014, Paris/Les Docks)
  • Salon des Mastères Spécialisés (les 15 et 16 Novembre 2014, Paris/Cité Universitaire)
  • Salon l’Étudiant spécial Master, mastères et MBA (les 16 et 17 janvier 2015, Paris/Porte des Expositions)…
  • Doriane Djomani